Accueil

Ingénierie des Biopolymères pour la Structuration des Matrices et des Matériaux

Joint Federation "Biopolymer Engineering for Matrices and Material Structuration"

Structure Fédérative de Recherche N° 4202

Présentation

Présentation de la SFR IBSM

La Structure Fédérative de Recherche dans le domaine de l’ingénierie des biopolymères pour la structuration des matrices et des matériaux (SFR IBSM) a vu le jour au 1er janvier 2012. Elle résulte de la volonté de renforcer les collaborations qui existaient de manière très informelle entre les unités INRA UR 1268 BIA (Biopolymères, Interactions, Assemblages) du centre INRA Angers-Nantes et CNRS UMR 6144 GEPEA (Génie des Procédés, Environnement, Agroalimentaire) depuis une vingtaine d’année en créant un cadre formalisé permettant, par une plus grande concertation, d’accroître la complémentarité scientifique des deux structures.

Cette fédération s’appuie sur deux partenaires reconnus comme des acteurs majeurs dans le domaine de la recherche en agroalimentaire et de la transformation des agro-ressources que ce soit au niveau régional, national ou européen.

Elle vise ainsi à renforcer la visibilité du Pôle Ouest « Food Science » dans une triple dimension Recherche – Formation – Innovation.

Qu’est-ce qu’une SFR ?

C’est une structure opérationnelle de recherche qui regroupe, en totalité ou en partie, des unités ou équipes rattachées à différents établissements autour d’un projet scientifique fédérateur associant plus-value scientifique et mutualisation des moyens. Les entités qui participent à une telle structure conservent leur individualité propre.

Enjeux de la SFR

Les enjeux de la fédération de recherche IBSM sont de créer un pôle attractif et visible en agroalimentaire en exploitant les complémentarités des compétences disciplinaires qui existent entre BIA et le GEPEA dans le domaine des études structurales, des approches multi-échelles, des études de fonctionnalité, du génie des procédés.

La SFR IBSM se donne également pour objectif de favoriser le développement de nouvelles collaborations avec les autres communautés scientifiques régionales (Université d’Angers et Université du Maine…), interrégionales (IPR Rennes, INRA Rennes…) et nationales (UMR Génial (Massy), GMPA (Grignon)….) sur des questions de recherche transversales.

La complémentarité entre l’unité BIA et le GEPEA va permettre d’améliorer les connaissances sur les effets des variables physiques sur les structures et l’organisation 3D des produits finis et sur ​​les mécanismes de déconstruction en lien avec les procédés technologiques ou la digestion alimentaire. Elle a pour objectif, en outre, de mieux développer une approche plus intégrative des consommateurs aux producteurs, de mieux répondre à la demande économique et sociale (éco-procédés) des chaînes alimentaires et des produits non alimentaires, et de proposer aux étudiants une formation plus complète.

 


Menu